L’histoire de L'Ampolla

 

 

L'Ampolla est la fille de la belle Méditerranée et du vigoureux Ebre. Les doigts du fleuve et ceux de la mer, en jouant avec le sable et les vagues, ont façonné ces lieux en leur donnant la forme d'une bouteille (ampolla, en catalan). C’est d’ailleurs sous ce nom (Ampolla) que notre petite localité de pêcheurs a été baptisée et s’est développée à proximité de l’ancienne embouchure du fleuve.

 Les origines de la ville remontent à l’époque ibérique. Les historiens situent L'Ampolla à l’emplacement de la ville hellénique de Lebedontia, peuplée par la tribu ibère des edentants ou erdets. Des vestiges de l'époque romaine et préromaine, tels que des pièces de monnaie, des amphores ou des statuettes féminines en terre cuite ont été trouvés et viennent confirmer les origines millénaires de la ville.

L’histoire de L'Ampolla est étroitement liée à la pêche et au trafic maritime. De fait, c’est au milieu du XVIe siècle, que le Pape Adrien embarqua à L’Ampolla pour rallier Rome. Au cours du dernier tiers du XIXe siècle, le progrès commença à structurer le littoral espagnol et réduisit les distances entre L’Ampolla et les grandes villes catalanes. La gare de L’Ampolla fut construite en 1867 et le premier train y fait son apparition le 8 mai de la même année.

 À l’origine, L’Ampolla n’était qu’une étape sur l’ancien chemin royal reliant Tarragone à Valence. Selon des documents

anciens, des familles de pêcheurs y auraient déjà résidé au XVIe siècle. À la fin du XIXe siècle, les plages du village commencèrent à susciter un tel engouement de la part des amateurs de bains de mer qu’un train spécial leur étant entièrement consacré fut mis en service entre Tortosa et l’Ampolla.

 Mais les grands événements de l’histoire ont également marqué l’histoire de la ville. En effet, en 1917, pendant la première guère mondiale, le bâtiment Maxsherda fut coulé par un sous-marin allemand. En remerciement de l’aide apportée aux naufragés, le gouvernement français offrit une statue de bronze à la ville.

 Cependant, au cours du XXe siècle, le principal fait historique qui a marqué L'Ampolla fut la lutte pour créer la commune actuelle. Le 16 janvier 1937, le Journal Officiel du Gouvernement Catalan (Diari Oficial de la Generalitat de Catalunya) publia un décret de séparation du quartier de L’Ampolla de El Perelló afin que L’Ampolla devienne une commune à part entière. En 1938, l’approbation du Décret de Burgos mit fin à l’activité du gouvernement républicain et le Décret de la constitution de la ville de L’Ampolla fut suspendu.

 Après la période franquiste, la volonté de créer une ville à part entière connut une nouvelle impulsion. En 1976, l’Assemblée de Séparation fut créée et, en 1980, la procédure de séparation par voie judiciaire fut engagée. Pourtant, ce ne fut que le 15 novembre 1989 que le Tribunal Suprême espagnol donna son feu vert à la création de la nouvelle commune de L'Ampolla. Trois mois plus tard, le 28 février 1990, une nouvelle décision du Tribunal Suprême permit la création de la Mairie, le 5 mai 1990, achevant ainsi la procédure de gestion autonome de L'Ampolla en tant que commune de Catalogne.